• Simoon

Les îles Anglo-Normandes (1/4) : Jersey

Mis à jour : janv. 12

Il y a quelques années, je suis tombé des nues en apprenant que le Duché de Normandie existait toujours. Du coup, je me permets une petite digression :


Un peu d'histoire...

Les îles résistent encore et toujours...

Oui, il existe toujours ! En effet, si Philippe Auguste est parvenu à rattacher les terres continentales du Duché de Normandie au Royaume de France (de 1199 à 1204), il manquera de moyens pour conquérir la partie insulaire. Le Duché n'est donc pas totalement rayé de la carte. Il subsistera même, résistant encore et toujours aux revendications françaises.


Par ailleurs, depuis la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant (1066), le titre de Duc de Normandie est partagé avec celui de la Couronne britannique. Ainsi les îles sont actuellement des possessions du Roi ou de la Reine du Royaume-Uni en tant que Duc de Normandie, sans toutefois être intégrées au Royaume-Uni. Il s'agit d'un cas d'Union personnelle, c'est-à-dire une relation entre des entités politiques indépendantes mais ayant la même personne pour chef d'État (ce cas de figure existe entre la France et Andorre).


L'archipel ne forme pas un état unique. Avec un bailli (seigneur) à leur tête, le bailliage de Jersey d'une part et celui de Guernesey d'autre part sont indépendants l'un vis-à-vis de l'autre. Enfin, dans le bailliage de Guernesey, les paroisses de Sercq et d'Aurigny sont elles-mêmes des États autonomes, chacune ayant son parlement et son administration locale.


Les deux bailliages ont leur propre monnaie (Livre Jersiaise et Livre Guernesiaise), leur propre timbres postaux ainsi que leurs propres lois qui remontent parfois à l'époque féodale (ex : la Clameur du haro, seigneuries et fiefs, droit de colombier, etc.).



Historiquement francophone comme le témoignent les toponymes, les langues officielles sont l'anglais, le français et le normand (jersiais, guernesiais ou sercquiais). L'anglais est très majoritairement parlé.


"Les îles de la Manche sont des morceaux de France tombés dans la mer et ramassés par l’Angleterre."

— Victor Hugo, L'archipel de la Manche



Bilinguisme sur un billet de Jersey

Chose surprenante : aux portes de la France, enclavée dans une Europe occidentale, l'île de Sercq basculera tardivement du régime féodal pour la démocratie... le 10 décembre 2008 !



Quelques sources :






Le voyage !


Lundi 27 août 2018, au petit matin. Le soleil n'est pas encore levé. Sous les premières lueurs de l'aube, le port de Granville offre un doux balai naval. Les travailleurs de la mer sont de retour, rapportant à terre les fruits de leur récolte halieutique.





Bien qu'ensommeillée, la ville laisse entrevoir les loisirs balnéaires qu'elle offrira dans la journée aux derniers vacanciers de la saison.


Avec Fabrice, nous nous embarquons pour un nouveau vélo-trip sur les îles Anglo-Normandes. Durant la petite semaine de cinq jours, nous comptons faire le tour de Jersey puis de Guernesey à coup de pédales. Ensuite, nous opterons pour les chaussures de marche afin d'explorer Sercq. Et si le beau temps et l'envie sont au rendez-vous, nous nous accorderons la visite d'une quatrième île : Herm.


Après les contrôles douaniers, l'île nous accueille dans sa langue ancestrale :


Nous débarquons à Saint-Helier, capitale de Jersey. Le temps d'un passage à l'office du tourisme et de quelques formalités, nous ne nous attardons pas en ville. Nous la traversons afin de rejoindre au plus tôt notre camping. Ce dernier est situé rue de Beuvelande à La Ville ès Gaudins, dans l'est de l'île.


Rouler à gauche en vélo n'est pas une tâche évidente. Rigolote, oui, mais pas évidente. Car s'il faut penser à se placer sur la bonne voie, encore faut-il savoir où se placer dans la voie en question. Notamment pour anticiper les intersection et les ronds-points. Raisonner "en miroir" est simple dans le concept, mais se révèle être un véritable exercice mental doublé d'une lutte contre nos réflexes de continentaux.


L'île est vallonnée, les routes serpentent entre les bocages. Les maisons dans leur style normand arborent quasiment toutes un nom français. Bien que le vert ambiant ait tout pour être reposant, les étroites routes insulaires sont tout de même assez fréquentées, ce qui nous incitent à conserver une certaine vigilance. Ce sera aussi le cas sur Guernesey ; les transports ne sont pas le point fort de ces îles.


Après avoir planté nos tentes, nous entamons notre tour dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. À la manière de notre sentier des douaniers continental, les falaises du nord offrent la possibilité d'effectuer de belles randonnées.


Du lieu-dit Egypt vers Long Echet






Plus à l'ouest, le Devil's Hole présente une dépression vertigineuse :


"On en prend plein les mirettes dès le premier jour avec le soleil au rendez-vous"

Fabrice, article sur Camionnet'party



Nous passons par des hameaux et des villages, tels que Saint Ouen, et par des lieux-dits dont les noms sont parfois insolites comme Les près d'Auvergne ou Bonne Nuit Bay...


La pointe de Noirmont, vue de bateau

Avec 50 km au compteur, nous achèvons notre boucle assez fatigués, car mine de rien, il y a du relief !

50 km pour le tour de Jersey, baptême de feu pour le vieux Peugeot !

Après une bonne nuit au camping, nous nous rendons de nouveau à Saint-Helier pour embarquer.


Cap sur Guernesey !




Article suivant : Les îles Anglo-Normandes : Guernesey

simoon.raccoon @ outlook.fr

©2020 par Tenting'Car. Veuillez contacter l'auteur pour toute utilisation du contenu de ce site.

Vous pouvez aussi le contacter pour obtenir des photographies de meilleure définition.