• Simoon

Vélorando le long des canaux

Quel été 2021 ! Enfin, si l'on considère qu'il y eut un été pour la partie nord de l'Europe...


À force de fraîcheurs et de pluies, je me dis que le mois d'août ne saurait être tout le temps gris : gageons donc que la dernière semaine soit clémente !


Parier sur un sursaut de beau temps me permet à la fois de prendre un bon bol d'air mais aussi d'essayer du matériel flambant neuf :


Le parcours du vélo-trip prévu est le suivant : départ de mon domicile (Rennes) en longeant la Vilaine vers le sud. Puis à Redon, suivre le canal Nantes-Brest direction le centre de la Bretagne. Enfin, boucler la boucle vers l'est en passant par Saint-Méen-le-Grand.

Soit environ 300 km prévus sur cinq jours. La moyenne est donc de 60 km par jours. Et fort heureusement, sans parler de grosses chaleurs, le beau temps sera de la partie.


Première étape du voyage : sortir de chez soi ! Je traverse donc le centre de la capitale bretonne...

Canal Saint-Martin

Place Sainte-Anne

Opéra de Rennes
L'écluse du Comte marque la sortie de la ville

... pour enfin atteindre la Vilaine. Loin des véhicules motorisés, le chemin de halage m'emporte au creux de modestes vallées :




Le premier bivouac est établi à Guémené-Penfao, sur la rive opposée de la Vilaine en Loire-Atlantique :

Entre Redon et Malestroit, le canal comprend des tracés rectilignes qui offrent de jolis effets de perspectives :




Pour la deuxième nuit du voyage, étape à Malestroit, un village de caractère du Morbihan :







Sur le canal, les écluses sont abondamment fleuries :



Et le chemin de halage poursuit sa paisible promenade :



Le chemin est paisible jusqu'à ce que s'impose un fier château fort : celui de Josselin.




Adossée à la colline, Josselin dévoile ses charmes :






Des fleurs, des fleurs, encore des fleurs !

Puis le canal reprend son cours, alternant entre ombre et soleil :




La troisième nuit est passée à Saint-Caradec, au milieu des champs et au centre de la Bretagne, dans les Côtes-d'Armor. Vers l'est, le chemin est moins intéressant : bien que la voie verte reprenne une ancienne voie ferrée à l'écart des grands axes routiers, le paysage est moins envoûtant.

Ancienne gare de Plémet - La Prenessaye

En Ille-et-Vilaine, à partir de Saint-Méen-le-Grand, la voie verte fait place aux routes communales serpentant entre les champs :




Enfin, à quelques dizaines de kilomètres de Rennes, et malgré son nom VD6 Véloroute Vitré-Saint-Méen-le-Grand, les aménagements pour vélo sont inexistants. De quoi regretter les belles pistes aux bords des canaux... Cette dernière partie est donc à éviter.


Mais bon ! Le soleil fut au rendez-vous et le matériel fonctionna parfaitement, de quoi être largement satisfait ! Vivement la prochaine balade !



40 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout