top of page
  • Simoon

Vélotour en France (2/11) : Paray-le-Monial

Dernière mise à jour : il y a 20 heures

Mon objectif intermédiaire est d'atteindre Paray-le-Monial en quelques jours ; en effet, j'y ai rendez-vous avec le fameux et non moins grand voyageur Fabrice dit "le Renard de Posnanie".

Extrait de la carte d'identité de Fabrice

Problème : des températures maximale de 37°C ou plus sont annoncées pour les après-midis qui suivent :

Station météorologique de Paray-Le-Monial - St-Yan, juillet 2022, infoclimat.fr

Rouler par ces chaleurs et sous un tel soleil n'est pas prudent. J'opte donc pour une solution très radicale, si ce n'est violente : mettre un réveil.

Oui, ce geste est scandaleux, que dis-je, sacrilège durant des vacances, d'autant plus que les premiers matins je règle (volontairement) le réveil sur 4h30. Pour démonter la tente, ranger les affaires, déjeuner, me toiletter, le tout en faisant le moins de bruit possible pour ne pas déranger mes voisins campeurs... je mets 2h30 ! Oui c'est beaucoup ! Certes il y a un certain nombre d'affaires, certes je procède lentement pour éviter le bruit, mais ne nous mentons pas : j'ai un souci d'efficacité.

Malgré tout, la stratégie est payante : quel bonheur de prendre la route dans la fraîcheur de l'aurore ! Avec cette nouvelle amplitude horaire, j'abats les 80 km dans la matinée pour arriver à destination sur les coups de midi, lorsqu'il commence à faire chaud. Je peux ainsi passer l'après-midi à me reposer à l'ombre, en savourant une glace et en sirotant une bière.


Depuis Saint-Jean-de-Losne, je passe donc par Verdun-sur-le-Doubs, Chalon-sur-Saône, Chagny et Montceau-les-Mines...

Champ de tournesols, entre Côte d'Or et Saône-et-Loire
Canal du Centre

... Pour atteindre Paray-le-Monial au troisième jour :

Basilique du Sacré-Cœur, Paray-le-Monial
Vue de la Basilique depuis le Vieux Pont

Heureuse conjonction des étapes, voilà que je rencontre à nouveau Christelle & Sam ! Nous profiterons d'un bon restaurant italien pour savourer l'ambiance nocturne de Paray et rire un peu des discussions dévotes de jeunes pèlerins.


Mercredi matin, direction Roanne pour aller à la rencontre de Fabrice, lui-même escorté par un cycliste expérimenté : Michel, un grand maître en la matière.


Le lendemain, nous quittons Paray-le-Monial pour rejoindre les bords de la Loire :




À présent, l'itinéraire est plutôt simple : suivre le fleuve jusqu'à l'Atlantique.


Article suivant : Vélotour en France (3)

Article précédent : Vélotour en France (1)



22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page