• Simoon

Les îles Anglo-Normandes (4/4) : Herm

Mis à jour : 29 nov. 2019

Ce matin, un choix cornélien s'impose pour cette dernière journée dans l'archipel de la Manche : continuons-nous l'exploration de Guernesey, ou tentons-nous l'aventure sur une quatrième île, à savoir Herm ?


Avec le retour sur le continent dans la soirée, cela fera beaucoup de crêtes et creux de vagues à passer en une journée. Attention au mal de mer ! Mais c'est décidé : nous rejoignons Saint-Pierre-Port et embarquons pour la petite île.


Car de Herm, située à quelques encablures à l'est de Guernesey et visible depuis la capitale, nous en avons entendu du bien. Et nous ferons ce constat : nos sources ne nous ont pas menti.


Selon le linguiste René Lepelley, erm désigne en ancien scandinave la manche d'un vêtement. Et de rajouter :

Si l'on jette un simple regard sur une carte ou sur une photographie de l'île, (...) on constate qu'avec sa forme régulière et allongée, (...) elle fait penser à une manche arrachée à un vêtement d'autrefois. Alors pourquoi l'île voisine [Sercq], (...) ne serait-elle pas le vêtement qui aurait perdu sa manche ? Alors ce ne serait pas un hasard si le substantif scandinave serk désignait justement une chemise, une tunique, un vêtement sans manche.

R. Lepelley, Le nom des îles anglo-normandes, Nouvelle revue d'onomastique, 1995, p.125


Herm, une manche dans la Manche...

Nous quittons donc la capitale sous un soleil radieux :


Sur notre droite, une jolie vue de l'île privée Jethou :


Et sur notre gauche, les plages de sable fin s'étendent pour nous souhaiter la bienvenue :


Au bout de 20 minutes de bateau, nous accostons :


Dès les premiers pas, le dépaysement opère. Sommes-nous dans la Manche... Ou dans les Caraïbes ?





Nous entamons la visite en empruntant un chemin côtier, direction le sud :


Nous prenons de la hauteur sur le bord des falaises plongeant dans la mer :



Vue sur Guernesey et Saint-Pierre-Port



Loin des foules et dans un cadre idyllique, le sentier guide nos pas, nous promène, nous berce paisiblement de ses tournants et coteaux.


Que demander de plus, du beau temps, une mer avec un bleu magnifique…

Fabrice, article sur Camionnet'party





Après avoir contourné le sud de l'île, nous apercevons les longues plages au goût de paradis tropical :


Face à la mer, sur cette plage de sable fin, la cérémonie d'un mariage se prépare :




L'eau est fraîche... Mais irrésistible !

Après la trempette, nous décidons de parcourir l'île en son centre :




En face, l'île de Jethou. Au fond à droite, Guernesey

Le Manoir de Herm et ses dépendances

Changement d'ambiance, plus champêtre :


Comme un air méditerranéen...



Au final, nous terminerons la paisible visite par une note d'agitation. Car ayant adopté le flegme local, nous n'avons pas vu le temps passer. Nous adoptons un pas de course quelque peu inutile car le bateau arrivera à quai plus tard que prévu...


Dans l'enthousiasme de la visite, Fabrice commentera : "Il ne nous manque plus que d'apercevoir des dauphins pour que ce séjour soit parfait".


Vœu formulé... Vœu exaucé ! En effet, des dauphins communs accompagneront le bateau sur le retour.

© Valery Hache / AFP

Nous donnons les derniers coups de pédales sur Guernesey afin de récupérer les affaires laissées au camping, puis retournons au port pour l'embarquement final.


En voguant vers Granville, les îles disparaissent à l'horizon et laissent place à la lueur orangée d'un soleil couchant.

Après cet au revoir, la nostalgie de cet archipel à la fois beau et insolite continue toujours de me hanter lorsque j'écris ces quelques lignes un an plus tard...




Article précédent : Les îles Anglo-Normandes : Guernesey

Article sur Sercq : Les îles Anglo-Normandes : Sercq

simoon.raccoon @ outlook.fr

©2020 par Tenting'Car. Veuillez contacter l'auteur pour toute utilisation du contenu de ce site.

Vous pouvez aussi le contacter pour obtenir des photographies de meilleure définition.