• Simoon

Une boucle au Pays-Bas (3/3) : bons baisers de Bruges

Mis à jour : oct. 21

Non, Bruges n'est pas aux Pays-Bas. Mais juste à côté...


Ressourcés par la pause de deux jours sur Amsterdam, vent de dos, nous avalons les kilomètres avec voracité. L'avant-dernière étape de 84 km nous mènera par le plus grand des hasards au camping De Groene Waard. Pourquoi par hasard ? Parce que suite à ce choix improvisé, plus nous nous approchions du site, plus la sensation de déjà-vu se confirmait pour Fabrice... Jusqu'à en avoir la certitude à quelques centaines de mètres de l'arrivée :

Oui, il était déjà venu par ici.

Oui, il avait déjà campé en ce lieu.

C'était deux ans auparavant, lors d'un passage pour sa grande boucle européenne.


En écrivant cet article, je me suis dis que je trouverais peut-être une mention de cet endroit dans les archives de son blog. En deux clics et trois mouvements, je remonte le temps et tombe nez-à-nez avec cette preuve irréfutable :


1er MAI 2016: Camping de Groene Waard

sur Camionnet'party

De Groene Waard signifie "le lieu vert"... On comprend pourquoi !


Le lendemain, une petite étape fort agréable nous ramène dans l'après-midi au domicile d'Ewood à Eindhoven. Tout comme pour le départ, l'apéro et la bonne humeur sont au rendez-vous.


Nous avons un jour de rab dans notre besace, quel bonus allons-nous pouvoir nous offrir ?


Et pourquoi pas la Venise du Nord, à savoir Bruges ?


Après 500 km de vélo, la reprise de la voiture procure une sensation à la fois agréable et étrange : comment est-il possible de se déplacer aussi vite et sans effort ?

Le paysage défile sous nos yeux, mais plutôt que d'emprunter le chemin du retour, nous nous réjouissons de filer vers le nord de la Belgique. Nous dormirons à Sluis ("L'Écluse"), une commune frontalière en Zélande, province des Pays-Bas.



Sluis et son fameux moulin de Brak

Sluis, petite ville chic et charmante

Place Groote Markt

Il n'y a pas que les humains qui font du shopping !


"Pour la livraison du bébé, c'est ici ?"

Le nid n'est pas loin...



Enfin, nous nous rendons à Bruges. D'urgence, l'une des premières choses que nous cherchons est un parc avec un peu d'ombre pour faire... Une bonne sieste.

Après quoi nous entamons la visite de cette ville d'eau et de pierre.




Le style médiéval de la cité valorise sa beauté minérale





La grande place du marché...

... Et son beffroi


Immanquablement nous nous arrêtons dans une friterie. Écho d'un temps révolu, le titre Daydream du groupe belge The Wallace Collection y résonne. Avec un grain suranné, sa mélodie inspirée du Lac des Cygnes nous accompagnera mentalement dans tout Bruges.


Après les frites, nous prendrons quelques bières par-ci par-là... C'est que nous sommes en Belgique que diable !





Jaillissant d'un canal, une oeuvre d'art écologique impressionnante :


Pour certains, quelques rues et monuments rappelleront les images d'un film...

"La Belgiques : ses moules, ses frites et ses tueurs à gages."

Bon il faut se rendre à l'évidence : ce voyage est une réussite. Lors d'un soir au camping, nous nous posons des questions existentielles :


Quand repartons-nous ? Et où ?


Et si nous faisions dans l'originalité, genre "petits pays méconnus" ?

Pourquoi pas les îles Anglo-Normandes ?


Dans deux mois ?


Adjugé !


À bientôt pour un vélo-trip dans un cadre bien différent...




Article suivant : Les îles Anglo-Normandes : Jersey

Article précédent : Une boucle aux Pays-Bas : Amsterdam

simoon.raccoon @ outlook.fr

©2020 par Tenting'Car. Veuillez contacter l'auteur pour toute utilisation du contenu de ce site.

Vous pouvez aussi le contacter pour obtenir des photographies de meilleure définition.